Sauvegarde de l'Histoire de Quissac APSHQ

Quissac et la République 1851

Quissac et la république

 

Quissac Républicain

En effet, la ville est devenue au cours du XIXe siècle un bastion républicain, et de l’opinion la plus avancée. Le maire Conduzorgues-Lairolle élu en mai 1851, lorsque déjà les rumeurs de coup d'État sont partout, fait afficher pour fêter l’anniversaire de la révolution du 24 février 1848 :

  •  

      " La République a commencé par le doute, elle s’établira au milieu de l’intelligence générale ; elle est née du dévouement de quelques hommes, elle grandira au sein de l’amour du peuple "

Et comme le sous-préfet demande sa révocation pour de tels propos, Conduzorgues-Lairolle écrit au préfet :

  •  

      " N’oubliez pas que je ne suis entré à la mairie que par dévouement et que je suis prêt à en sortir au moindre signe. Je n’ambitionne ni l’honneur d’une persécution, ni l’éclat d’une disgrâce ".

Lorsque le coup d'État est perpétré, la résistance s’organise : une troupe de 7 à 800 hommes, composée de Quissacois, de Sauvains et de Nîmois, enferme les gendarmes de Quissac dans leur caserne le 5 décembre 1851. Ils se dispersent sans combat à l’arrivée du procureur et de ses troupes, le 12e régiment de ligne stationné à Saint-Hippolyte.





19/01/2011
0 Poster un commentaire
Ces blogs de Histoire pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 95 autres membres