Sauvegarde de l'Histoire de Quissac APSHQ

Le Tivoli

La place du Tivoli

En 1849 le conseil municipal de Quissac achète les jardins entre le temple, qui vient d'être construit, et le café du pont, pour en perspective d'accueillir les foires et le marché. L'année suivante Mr Rivet Pierre, Maire de Quissac et son conseil municipal demande au conseil général l'autorisation de faire une foire annuelle le 4 octobre, par l'intermédiaire d'Eugène Jac, propriétaire, à Quissac et Conseiller Général du canton. Monsieur de Trinquelagues Dions, rapporteur de la commission  propose de mettre un avis favorable à cette  demande. En 1851, la commune de Quissac demande la création d'un marché hebdomadaire le mercredi qui est accordé.

A cette époque, Auguste Franc, Notaire à Quissac, est membre du conseil d'arrondissement.

Avec Eugène Jac ils sont parmi la liste des électeurs parmi les quels devront être choisis les membres du jury spécial, appelé le cas échéant à régler les indemnités dues par suite d'expropriation pour cause d'utilité publique et en 1851, Rivet Daniel César Philipe, propriétaire, est ajouté à la liste des jurés.

Texte rédigé par Roger Llorca, membre de L'APSHQ



11/05/2010
0 Poster un commentaire
Ces blogs de Histoire pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 95 autres membres