Sauvegarde de l'Histoire de Quissac APSHQ

IMAGES VIDOURLINES Jacky Dupont

IMAGES  VIDOURLINES

 


 

Le soir tombe

Enivré de soleil et de cigales.

Sur la Chaussée,

Verdoie l’émeraude des tendres platanes.

Au loin, au fil du couchant,

Coutach somnole

Sur ses falaises calcaires.

Dans la vallée, en titan assagi,

Le Vidourle s’embusque

Dans l’obscurité naissante,

Léchant avec une avidité d’amant,

Les berges de Campredon.

Le ciel se teinte d’une pure couleur d’orange.

Seul, le reflet de Vénus blesse le miroir de silence

Qui unit les deux rives du fleuve.

Vers le Bosc,

Les tanneries s’estompent

Derrière un confus rideau d’arbres.

Le temple disparaît, avalé par l’ombre.

La sérénité ébroue sa chevelure sombre,

Et seule une ardente soif d’infini

Trouble la paix de mon esprit.

S’il existe, hors de l’Éden, un paradis perdu,

Ne cherchons plus, nous y sommes.

 

J. Dupont.  Quissac, 2000



28/12/2010
4 Poster un commentaire
Ces blogs de Histoire pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 95 autres membres